L’impact du COVID sur l’industrie du pari

Il est indéniable que l’épidémie de COVID-19 a pris toute la planète au dépourvu, et force est de constater que de grands chamboulements ont été observés dans presque tous les secteurs de la vie. Celui du divertissement, en particulier l’univers du pari n’est pas en reste. Nombreux sont les amateurs dont les habitudes de pari au cours de la COVID ont été impactés. Au Canada particulièrement, ces impacts sont de différents ordres, et c’est justement ici l’occasion de vous les faire découvrir afin que vous puissiez comprendre à quel point cette situation est inédite et sans précédent.

Comment le Coronavirus a affecté l’industrie des casinos en ligne ?

D’ailleurs, la Canadian Gaming Association a sollicité l’oreille attentive du gouvernement fédéral pour un soutien de l’industrie du casino pendant le COVID, tout en assurant de faire ce qu’il faut pour obtenir des résultats exceptionnels dès la réouverture. La garantie a même été donnée de jouer une part active dans le ralentissement de la propagation de l’épidémie afin de sauver encore plus de vies.

Afin de permettre au gouvernement fédéral d’apprécier l’impact du COVID sur le pari, et cerner avec précision l’assistance dont le secteur a besoin pour surmonter cette période de grande disette, des statistiques édifiantes ont été rendues publiques. Celles-ci révèlent entre autres :

Que les 200 salles de bingo et centres de divertissement communautaires permanents ainsi que la majorité des 114 casinos opérant sur le territoire canadien ont fermé leurs portes au bout de 72 heures, or cette industrie emploie près de 183 000 personnes pour une masse salariale moyenne 65 000$.

Que cette industrie consomme des biens et services d’environ 1,2 milliards de dollar et génère aussi bien pour les organismes de bienfaisance que pour le gouvernement fédéral la bagatelle de 665 millions de dollars. C’est dire que le fait qu’il ne soit pas possible de jouer au casino pendant le Coronavirus représente un énorme manque à gagner aussi bien pour les opérateurs, les communautés locales que pour le gouvernement fédéral.

Toute cette chaine économique se voit donc être paralysée, et le vœu qui anime certainement tout le monde est que les activités reprennent. Au vu de tous ces éléments plutôt probants qui résument ben comment le COVID impact le secteur du pari, la Canadian Gaming Association espère que le gouvernement fédéral et ses partenaires provinciaux sauront prendre les bonnes décisions pour une issue heureuse.

Rédacteur de contenu avec beaucoup d’expérience qui se spécialise dans les jeux d’argent

Rédacteur de contenu avec beaucoup d’expérience qui se spécialise dans les jeux d’argent